Trois jours en français

Nei giorni 10 -11- 12 dicembre le classi 3I  e 4I del Liceo Economico Sociale hanno effettuato le “Giornate in lingua francese”, un progetto che suscita interesse e motivazione negli studenti.
Tema scelto   “La caricature, la parodie, l’absurde”.  Guidati dagli assistenti madrelingua, Franck,  Hélène, Nadime e Valérie, gli alunni  hanno   reinventato la  favola di Biancaneve e la storia di  Pinocchio,   rappresentato piccole pièces di teatro ,  parodie di trasmissioni televisive e canzoni come “Je veux” de Zaz: sono riusciti ad imparare divertendosi.
Il “Déjeuner français”  è stato  un altro momento di condivisione e di conoscenza della cucina francese: gli studenti hanno preparato delle ricette e poi tutti, alunni, insegnanti, Dirigente, hanno potuto  gustare alcuni piatti tipici.
Ecco alcuni commenti sull’esperienza  e alcune foto fatte da Serena Lucantoni (4I)

Sonia: Ces jours en français ont été très amusants et très gratifiants pour notre créativité. Grâce à cette activité nous avons connu d’autres lycéens.
Gea: Cette expérience a été intéressante parce que nous avons appris de nouveaux mots en jouant et en chantant.
Lucia: Les jours en français sont une nouvelle manière pour apprendre la langue et améliorer la prononciation.
Giulia: Cette activité a été fantastique parce que j’ai connu d’autres personnes très sympas, surtout les lecteurs.
Alessandra: Les jours en langue ont été très importants :  avec les lecteurs nous avons pu jouer  de petites  pièces de théâtre, des fables, des chansons et des émissions télé.Tout a été vraiment très amusant et important pour notre formation linguistique.
Giovanna: Une expérience formidable ! Je me suis beaucoup amusée surtout quand nous avons fait la parodie de Blanche-Neige et les sept nains. 3 jours inoubliables !
Anna: J’ai eu l’occasion de rencontrer d’autres personnes, mais je n’ai pas toujours parlé en français. Tout de même j’ai appris pas mal de choses.
Serena: le déjeuner m’a permis de connaître des plats de la cuisine française. Vraiment très bonne !
Malgré ce qu’en pensent les Italiens.